Kawaï

« Kawaï », en français mignon. Je pense que c’est le mot que nous aurons le plus entendu exception faite de la formule de politesse « Gozaïmasu » utilisée à toutes les sauces.

C’est un des bénéfices à voyager en famille avec 3 petites filles (plutôt mignonnes – là c’est clair j’assume totalement mon manque d’objectivité – dont une blonde et une au tempérament d’actrice), nous devenons rapidement lors de nos déplacements un élément d’attraction locale.

Phénomène totalement aléatoire qui peut concerner les jeunes, les adultes, les retraités, les filles, les garçons (verriez vous franchement en France un ado de 15 ans s’extasier devant une petite touriste de 5 ans et la gratifier d’un « trop mignon » ?)

Point d’orgue atteint hier avec un groupe de jeunes justement qui ont insisté pour se prendre en photos avec les filles.

Ca y est. Je crois qu’on y est, nous pouvons les vendre et faire fortune.

En tout cas c’est ce que les anglais appelleraient « to be big in Japan ».

Kanazawa, le 17 avril

Retour à l'accueil