Selamat tinggal

Notre séjour à Bali touche à sa fin (notre avion décolle demain soir). Si nous avons été assez prolixes, chacun à notre manière, sur nos impressions de voyage et petites expériences, je me rends compte que nous avons été de bien piètres guides touristiques au sens traditionnel du terme. Je vais donc joindre comme toujours une carte de notre périple balinais (bien plus court en kilomètre mais pas forcément en heures de transport que le japonais).

Comme vous l’aurez peut-être senti, nous avons mis un peu plus de temps à nous acclimater à l’heure balinaise. Je l’explique principalement par deux raisons :

  • un choix intéressant mais pas si top – en tout cas qui ne méritait pas 10 jours - pour notre premier stop
  • Et puis contrairement à tous nos autres voyages, nous avons raté l’étape intermédiaire du retour à la maison et tout le réconfort que cela peut apporter. Passez de l’un à l’autre, c’est vraiment très sympa mais cela demande un peu d’adaptation car les choses se font sans transition. Finalement en 5 heures d’avion on traverse un continent et même plus… Et avec ou sans décalage horaire, c’est une autre vie, une autre culture, d’autres températures, qui demande un minimum d’effort d’acclimatation.

Bref, Bali donc. Acclimatation un peu plus lente, mais une fois dans le rythme – plus lent aussi – nous y avons été très bien. C’était vraiment « les vacances au milieu des vacances » que nous attendions.

Selamat tinggal
Selamat tinggalSelamat tinggalSelamat tinggal
Selamat tinggalSelamat tinggal

Pour autant nous n’avons pas rien fait. Pour compléter, le tableau voici donc quelques photos et la liste des sites découverts et activités qui nous aurons occupées (oui il y a bien siroté des cocktails dans la liste) :

  • Nous avons plongé et observé tout un tas de petits et gros poissons, du côté d’Amed et de l’ile de Menganjan
  • Nous avons marché le long de rivières et cascades
  • Nous nous sommes plongés dans des bains d’eau de sources chaudes à Air Panas Banjar
  • Nous avons médité dans un temple bouddhiste (Merci à « Calme et attentif comme une grenouille » pour la préparation)
  • Nous avons suivi les dauphins au lever du soleil…
  • …admiré les pêcheurs au coucher du soleil (Bali Spice Dive)
  • Nous avons profité et abusé des piscines trouvées tout au long de notre séjour…
  • ... ainsi que des charmes du jardin de la villa de Lovina
  • Nous avons découvert un restaurant allemand qui ne méritait pas le détour mais avait la grande vertu d’être le plus proche de notre villa à Lovina
  • Nous avons fait des châteaux de sable
Selamat tinggal
Selamat tinggal
Selamat tinggal
Selamat tinggal
Selamat tinggal
Selamat tinggal
Selamat tinggal
Selamat tinggal
Selamat tinggal
  • Nous avons traversé la région de Bedugul et découvert son lac
  • Nous avons écrit, dessiné, réviser les tables de multiplication, essayer d’écrire aux copines (mais là c’est très très poussif – désolée les copines)
  • Nous avons déambulé dans les rues du centre d’Ubud et entamer un tour partiel de la grande circulaire d’Ubud
  • Nous avons sillonné les artères du marché d’Ubud, qui n’a rien d’exceptionnel
  • Nous avons dégusté des glaces (mention spéciale pour la noix de coco feuilles de Pandan)
  • Nous nous sommes laissés charmer par la maison de l’architecte LeLong et ses sculptures à même les arbres
  • Nous avons testé avec succès les pizzas balinaises
  • Nous avons croisé un varan, été visités par un serpent et avons vu tout autre sorte de grues, araignées, lézards et animaux plus ou moins incongrus
  • Les filles sont plus ou moins largement tombées dans les ruisseaux d’irrigation qui bordent les chemins
  • Nous avons bullé et bouquiné au bord de piscines
  • Nous nous sommes entrainé à la natation. Plutot Cannelle. Elle a définitivement appris à nager (elle se débrouille super bien)
  • Nous avons assisté à un envoutant spectacle de Kecak (danses balinaises)
  • Nous nous sommes fait poursuivre par des singes dans la foret sacrée
  • Et nous sommes descendus dans des gorges junglesques dignes d’Indiana Jones (avec les touristes en plus)
  • Nous avons découvert les peintures d’Antonio Blanco et sa maison excentrique
  • Nous avons savouré des cocktails dans le petit bar attenant au musée Blanco dans lequel on se croirait sur un arbre perché
  • Nous nous sommes inventés des histoires, nous nous sommes faits des frayeurs
  • Nous nous sommes acclimatés aux bruits de la jungle
  • Nous avons croisé la route de processions
  • Nous avons suivi la cérémonie de Pagerwesi au temple Pura Gunung Lebah
Selamat tinggal
Selamat tinggal
Selamat tinggal
Selamat tinggal
Selamat tinggal
Selamat tinggal
Selamat tinggal
Selamat tinggal
Selamat tinggal
  • Nous avons testé des plats divers et variés dans tout un tas de resto sympa (Lala & Lili, le Clear, Teba Sari, le Murni’s, Black beach… pour ne citer qu’un petit nombre de resto d’Ubud)
  • Nous avons cuisiné du Nasi Goreng, de l’Ayam Salad et tout un tas d’autres plats (nous : Cannelle et moi)
  • Nous nous sommes baladés dans les rizières de Bangkiang Sidem et de Penestanan (Ubud)
  • Nous avons visité les temples et sites de Goa Gajah (caverne de l’éléphant, alors qu’il n’y a jamais eu d’Elephant à Bali), de Pura Batur Sari, le temple de Gunung Kawi, les bains de Pura Tirtha Empul, le fameux temple Besakih, le palais royale d’Ubud (enfin juste ses abords, la famille royale y habitant encore on ne peut y rentrer), l’ancienne résidence royale et palais de Justice de Bale Kambang de Klungkung, le temple Saraswati, les temples posés sur l’eau de Tanah Loh, celui de Taman Ayun
  • Nous avons vu et photographié des rizières et des rizières
  • Nous avons fait le tour du musée Purna d’art traditionnel moderne d’Ubud
  • Nous nous sommes faits (enfin plutot je me suis) masser
  • Nous avons développé tout un monde parallèle sur Tomodachi Life (enfin plutot Myrtille)
  • Nous avons gouté aux vagues de l’océan indien
  • Et demain il nous reste à découvrir la péninsule de Bukit, avant de nous envoler pour de nouvelles aventures
Selamat tinggal
Selamat tinggal
Selamat tinggal
Selamat tinggal
Selamat tinggal
Selamat tinggal
Selamat tinggal
Selamat tinggal
Selamat tinggal

Bref nous ne nous sommes pas ennuyés et nous en avons bien profité. (Si certains points de chute ou visites vous intéressent plus particulièrement n’hésitez pas à nous questionner en direct).

Quant au choix des dates : la période était plutôt bonne. Certes nous avons essuyé un peu de pluie les premiers jours, mais finalement pas tant que ça. Et découvrir le pays avec peu de touristes, c’était forcément plus agréable. Parce que Bali reste une destination très touristique avec tout ce que cela comporte d’inconvénients...

Selamat tinggal
Selamat tinggal
Selamat tinggal
Selamat tinggal
Selamat tinggal
Selamat tinggal
Selamat tinggal
Selamat tinggal
Selamat tinggal
Selamat tinggal

Enfin dans la série « conseils et bons plans » : j’aurai tendance à recommander de passer du temps à Ubud qui est une ville charmante et très centrale pour découvrir l’ile.

Pour le coté plage la pointe nord ouest nous a paru bien plus sauvage (avec de beaux fonds) que le reste de la côté. De plus il semblerait qu’on y trouve des hôtels de luxe à des prix très raisonnables. Cela pourrait être un bon plan. Attention néanmoins on ne vient pas à Bali pour la plage : la côte Nord est assez sale et la sud est ultra bétonnée.

Si vous souhaitez vous poser quelque part, la location d’une maison peut être une bonne solution d’autant qu’elle vient en général avec la femme de ménage/gouvernante/gestionnaire de maison qui y facilitera pas mal votre vie sur place. Reste à trouver des parades pour éviter l’isolement…

L’ile se prête également assez bien à un voyage itinérant : trajets assez courts - attention routes pas toujours praticables - et un nombre incalculable de petites pensions ou hôtels à des prix défiants toute concurrence (notamment sur la côte nord). Nous avons vu par exemple du côté de Lovina des pensions sur la plage avec piscine pour 9€ la chambre la nuit. Pour ce prix là ce n’est pas le grand luxe mais c’est très correct.

Enfin tout ou presque se marchande (même le restaurant sur la plage à notre corps défendant). Venant du Japon ça nous a fait tout bizarre. Mais si vous êtes rodés à l’exercice, ce n’est vraiment pas un problème. Avec le marchandage vient le démarchage et les sollicitations en tout genre pour acheter un nombre incalculable de trucs inutiles à des prix dérisoires. Ce n’est pas non plus un harcèlement incessant ni ultra agressif. Mais il faut le savoir et s’y préparer si vous n’aimez pas ça. Certains lieux très bien indiqués dans les guides s’y prêtent d’ailleurs plus que d’autres. Attention arnaques possibles.

Pour ne pas finir sur cette note négative qui reflèterait très mal notre séjour balinais, Bali reste une destination très accessible* et agréable en famille pour qui aime le climat tropical (personnellement j’adore).

De la découverte animalière - zoo, parcs et forêts, plongées très accessibles et puis juste dans votre jardin :-) - à la visite de temples - qui peut être une bonne première découverte de la religion hindouiste mais attention variantes par rapport à l’hindouisme d’Inde – des balades en rizières au trek en montagne, du lézardage sur la plage ou au bord de la piscine aux balades nautiques, il y a beaucoup d’activités, très diversifiées à proposer à toute la famille, dans un pays où les touristes sont toujours bienvenus et bien accueillis.

Selamat tinggal
Selamat tinggal
Selamat tinggal
Selamat tinggal
Selamat tinggal
Selamat tinggal
Selamat tinggal
Selamat tinggal
Selamat tinggal

* financièrement parlant, parce qu’en ce qui concerne les heures de vol depuis la France il y en a un bon paquet quand même.

Bali, du 26 avril au 17 mai

(J'vous raconte pas les 2 heures passées pour télécharger toutes ces photos...)

Toboggan à Besakih

Toboggan à Besakih

Balade dans les rizières

Balade dans les rizières

cérémonie de Pagerwesi au temple Pura Gunung Lebah

cérémonie de Pagerwesi au temple Pura Gunung Lebah

Selamat tinggal
en balade. Et sur la photo où Avril court (plus haut) je vous rassure ce n'est pas parce qu'elle a trop envie d'aller marcher mais parce que son père lui propose de la prendre sur les épaules. Regardez la de nouveau, vous la verrez différemment maintenant...

en balade. Et sur la photo où Avril court (plus haut) je vous rassure ce n'est pas parce qu'elle a trop envie d'aller marcher mais parce que son père lui propose de la prendre sur les épaules. Regardez la de nouveau, vous la verrez différemment maintenant...

Selamat tinggal
Selamat tinggal
Selamat tinggal
Voila on va voir qui va au bout des articles ;-). Les plus courageux auront la chance de me voir dans mon plus bel apparat (sarongs pour les temples obligent)

Voila on va voir qui va au bout des articles ;-). Les plus courageux auront la chance de me voir dans mon plus bel apparat (sarongs pour les temples obligent)

Ceux que j'aime...

Ceux que j'aime...

Deux lilliputiennes en balade dans le gazon. Même pas peur. Elles partent à l'aventure et ça tombe bien ça continue...

Deux lilliputiennes en balade dans le gazon. Même pas peur. Elles partent à l'aventure et ça tombe bien ça continue...

Retour à l'accueil