Nous avons quitté Tamarindo et ses plages le cœur gros, avec le sentiment que ces quelques jours de grande détente avaient un goût de trop peu, et un peu navrés de s’être collé si tôt une nouvelle étape. Mais heureusement ce dépit n’a été que de courte durée car l’aventure suivante s’est avérée tout aussi savoureuse bien que radicalement différente.

Au programme : le petit village de Monteverde - que nous avons rejoint après 3 heures de voiture dont une dernière heure franchement très pénible sur des routes de terre et de pierres -, deux nuits dans un charmant petit chalet et une balade en tyroliennes. Il s’agit probablement d’un des parcours les plus impressionnants et en tout cas un des plus réputés du pays donc du monde (et je ne dis pas ça pour craner ; c’est juste que des parcours de ce type il y en a tous les 4 coins de forêt ici et que les costariciens sont des grands spécialistes de ce type d’installations).

La jungle vue d’en haut

La bonne surprise c’est que certains guides étant dédiés au transport d’enfant, Avril a pu, cette fois-ci, faire le parcours avec nous. Nous avons donc pu vivre cette petite aventure tous les 5. Et le plus effrayé de tous, avant le départ, n’était pas forcément celui qu’on imaginait…

Nous voilà donc partis pour une petite balade dans la jungle, tantôt au-dessus de la canopée tantôt au-dessous de la ligne d’horizon. Deux heures à sauter d’une plateforme à une autre, à glisser d’arbre en arbre et à se prendre pour des singes, oiseaux ou écureuils volants tout en profitant de points de vue imprenable sur la jungle.

A l’arrivée, de belles images de la forêt tropicale, dans la tête : des arbres immenses entremêlés et enlacés, du vert à perte de vue, des nuages de brume qui s’échappent de la canopée… mais peu sur la pellicule, parce que finalement à 75m au-dessus du sol on a moyennement envie de sortir son appareil photo.

Quelques-unes à partager tout de même (je vous laisse deviner seuls lesquelles ont été prises au début ou à la fin de l’expédition)…

La jungle vue d’en haut
La jungle vue d’en haut
La jungle vue d’en hautLa jungle vue d’en haut
La jungle vue d’en hautLa jungle vue d’en haut
La jungle vue d’en hautLa jungle vue d’en haut
La jungle vue d’en haut
La jungle vue d’en hautLa jungle vue d’en haut
La jungle vue d’en hautLa jungle vue d’en haut
La jungle vue d’en hautLa jungle vue d’en haut
La jungle vue d’en haut
La jungle vue d’en hautLa jungle vue d’en haut
La jungle vue d’en hautLa jungle vue d’en haut
La jungle vue d’en hautLa jungle vue d’en haut
La jungle vue d’en haut
La jungle vue d’en haut

Monterverde, le 19 août

Retour à l'accueil