En avion mais aussi à pied, des kilomètres on en a fait. Nous sommes partis tout excités, nous sommes revenus enchantés, contents de rentrer, ravis d’avoir écrit cette jolie histoire à 5, la tête pleine de souvenirs… Et aujourd’hui, que nous reste-t-il ? Que me reste-t-il ? Une image, celle du photographe qui traine pour prendre la meilleure photo, le meilleur angle et qui finalement se retrouve toujours avec le même sujet : la terre et ceux qu’il aime…

Dans les villes, dans les campagnes, dans les rizières, sur les plages, dans les jardins, dans les musées, dans des escaliers, dans les montagnes, sur des pentes escarpées, dans des temples, sur les cimes des volcans, dans les forêts, les pieds dans l’eau, la tête – une fois n’est pas coutume – là où nous étions, à en prendre plein les mirettes, on a marché sur la terre*….

On a marché sur la terre
On a marché sur la terre
On a marché sur la terre
On a marché sur la terreOn a marché sur la terre
On a marché sur la terreOn a marché sur la terre
On a marché sur la terre
On a marché sur la terre
On a marché sur la terreOn a marché sur la terre
On a marché sur la terre
On a marché sur la terre
On a marché sur la terreOn a marché sur la terre
On a marché sur la terre
On a marché sur la terre
On a marché sur la terreOn a marché sur la terre
On a marché sur la terreOn a marché sur la terre
On a marché sur la terre
On a marché sur la terre
On a marché sur la terre
On a marché sur la terre
On a marché sur la terreOn a marché sur la terre
On a marché sur la terreOn a marché sur la terre
On a marché sur la terre
On a marché sur la terre
On a marché sur la terreOn a marché sur la terre
On a marché sur la terre
On a marché sur la terre
On a marché sur la terreOn a marché sur la terre
On a marché sur la terre
On a marché sur la terre
On a marché sur la terreOn a marché sur la terre
On a marché sur la terreOn a marché sur la terre
On a marché sur la terre
On a marché sur la terre
On a marché sur la terre

… Et c’était super !

Paris, le 20 octobre

* La référence « littéraire » du titre ne vous aura pas échappé. Dans la continuité et pour prolonger l’aventure je vous propose de nous retrouver très bientôt dans un blog - j'informerai, bien entendu, ici aussi de sa sortie, mais n'hésitez pas ouvrir l'œil si ca vous interesse. Un nouveau blog encore plus collaboratif et beaucoup plus proche de vous : le petit vingtième.

Retour à l'accueil