Voilà une après-midi dans la maison. Rentre sors, rentre sors, surveille les filles dans le jardin, retourne chercher je ne sais quoi à la voiture. Remonte dans les chambre, redescend à la cuisine sur le carrelage froid des escaliers, remonte, redescend encore… Petit fond de l’air frais mais en même temps pas tant que ça…

A l’heure allemande

Et bang! L’erreur fatale : j’enfile des chaussettes pour ne plus avoir froid et à la sortie suivante dans le jardin, les sandales et voilà le résultat : après moins de 24 heures me voila déjà à l’heure allemande !

Hambourg, le 2 août 2016

Retour à l'accueil