Fidèles à nos habitudes, nous avons testé un spectacle typique. Pas de danse traditionnelle cette fois-ci mais sur les recommandations de Flora qui travaille à la fac pour faciliter les visites de profs étrangers nous avons opté pour le spectacle d’acrobates : le ERA intersection of time qui se déroule au grand cirque de Shanghaï.

Epoustouflant

Bien sûr nous avons eu droit aux jongles avec porcelaines chinoises, aux éternelles danseuses avec leurs assiettes, aux contorsionnistes cachées dans une jarre ou à l’infernal sphère dans laquelle tournent simultanément jusqu’à 8 motards.

Cette dernière séance donnera même à Vence l’occasion d’une nouvelle citation : « Ici tu te fais polluer même au spectacle ». Bref tout ceci peut paraitre impressionnant mais assez attendu finalement. Et évidemment l'article ne s'intitulerait pas "Epoustouflant" si nous en étions restés là.

Epoustouflant
EpoustouflantEpoustouflant
Epoustouflant

Le plus appréciable dans le spectacle est indéniablement cette grande poésie alliée à l’incroyable virtuosité de certaines scénettes : des cyclistes qui dansent sur leurs vélos, des taïkonautes qui tombent du ciel avec leurs ombrelles et semblent extrait de tout apesanteur quand ils font de la corde à sauter à 10m du sol, un équilibriste qui entasse des dizaine d’assiettes sur sa tête pour impressionner sa belle, des jongleurs nocturnes et deux amoureux qui s’envolent vers un ciel étoilé.

Pendant 1h30 nous avons pas eu de temps mort. Nous avons tour à tour, rêvé, eu peur, été surpris, nous nous sommes enthousiasmés. Un spectacle à couper le souffle qui nous a tous les 5 enchantés.

Shanghaï, le 11 avril

Retour à l'accueil